I will be Healthy

J’ai mis quelques temps avant d’écrire ce post, je ne réussissais pas à écrire un autre que celui là non plus. Image

Je vous avais parlé, dans mon article sur les polaroïd, vaguement certes, de mon ambition pour 2014 pour perdre du poids.

En réalité, cela fait depuis le mois d’avril que je perds du poids. Je ne suis pas obèse, juste ronde. Je pèse 77 kilos (au jour d’aujourd’hui, je pesais 83 kilos avant de commencer) pour 1m 64. L’IMC dit que je suis en surpoids. Cependant il n’y a pas que l’IMC qui compte, il ya son ressenti le sien, pas celui de ses amis, de ses parents… Car si j’écoutais ma mère je ne maigrirais pas et si j’avais écouté mes « amis » l’année dernière je me ferai vomir.

Ma relation avec mon corps est assez banale, mais j’ai commencé très tôt les régimes. J’ai toujours été, jusqu’à l’âge de 10 ans environ, grande pour mon âge, et mon poids suivait ce qui n’était en rien problématique pour le coup car même si je subissais certaines moqueries je me sentait bien et j’étais loin d’être en surpoids pour mon âge. Sauf qu’entre temps j’ai déménagé, je suis venue vivre en Martinique.

En arrivant, je suis allée dans une école primaire ( pour mon CM1 et mon CM2). Je suis arrivée et les moqueries n’ont jamais cessées, j’étais le souffre douleur de tout le monde. Je me suis donc réfugiée dans la nourriture. Mes parents nous invitaient, mon frère et moi, au restaurant le vendredi soir, le samedi soir, le dimanche midi et le soir. Avec en plus de ça, un Mac Do dans la semaine. (Imaginez le poids que j’ai pris).

C’est à cette époque là que j’ai commencé les régimes, j’ai dû commencer avec Weight Watchers (j’adorais leurs recettes), ensuite j’ai dû faire Dukan à 12 ans. Je perdais, certes, mais reprenais de suite.

En arrivant au collège, je n’ai pas subi les moqueries de suite. Elles sont surtout arrivées en 3ème, j’étais le souffre douleur des mecs. Je recevais des moqueries, des insultes … J’avais bien conscience qu’il fallait que je perde du poids mais le fait qu’on m’insulte à cause de ça me donnait encore plus envie de manger, je me réconfortais avec la nourriture, ce que j’appelais la bouffe.

Arrivée en 2nde, j’étais vraiment décidée à perdre mes kilos j’avais décidé que je perdrais 15 kilos en 12 mois. Un seul des mecs se moquant de moi était dans ma classe, le seul que je connaissais. Je me suis donc inscrite à la musculation du lycée, j’ai dû y aller 2 mois.

Au mois d’avril, j’avais pris 3 kilos, j’ai donc décidé d’aller voir une diététicienne. Je ne l’ai dit à personne, j’avais trop peur d’un nouvel échec. Depuis je la suis toujours, j’ai perdu 6 kilos environ.

Après mon premier rendez-vous j’ai mis en place une toute nouvelle façon de manger, quelque chose d’équilibré. Au mois de septembre, je me suis inscrite au sport, j’y vais 3 fois par semaine et j’ai aussi natation 1 fois par semaine. Je souhaite atteindre 60 kilos, car je sais que si je pèse 50 kilos, je ne tiendrai pas mon poids. Car, je pense, qu’avant tout il faut se faire plaisir et ne pas se priver, et ça la diététicienne me l’a bien expliqué.

Je me suis donné 2 ans maximum pour perdre mes kilos, et j’aimerais bien les avoir perdu avant. J’ai décidé de perdre du poids pour moi et pour ma santé (même si je n’ai pas de problème de santé).

Je vous avoue que je suis heureuse, j’ai l’impression de tout juste commencer à vivre même si le poids n’empêche pas de vivre sa vie à fond, je ne dis pas le contraire ! Mais aujourd’hui le sport me permet de m’évader, j’adore y aller en sachant que le prof va me tuer avec ses exercices et que pendant 2 jours je vais marcher comme un canard. Mais je pense que cela fait parti du « processus », toutes mes galères m’empêcheront de reprendre du poids un jour sans forcément faire une fixette dessus.

Je souhaitais surtout écrire cet article pour faire comprendre que si on veut se reprendre en main peu importe son histoire on le peut, c’est souvent dur mais au bout tout nos efforts seront récompensés. De plus, il faut souvent beaucoup de motivation, je me motive grâce au blog d’Amel qui est ma source motivation principale, grâce aux images « fitspo » où l’on voit une fille musclée souvent accompagnée d’une phrase (cf photo de l’article par exemple) je les trouve surtout sur Weheartit.com et mon entourage est très présent aussi (parents, amis, diététicienne, profs de ma salle de sport …)

Je précise bien que dans mon cas cela fonctionne, que c’est ce qui le correspond et que je ne parle que de ce que je connais, je vous conseillerai juste de vous renseigner sur le site mangerbouger.fr qui est très bien fait ou d’aller voir un diététicien ou nutritionniste.

Je voulais écrire cet article car mon poids, la nourriture … font partis intégrante de ma vie, et que si je peux apporter de l’aide comme certaines le font pour moi je le ferais avec plaisir.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s